Femme cherche mari au burkina faso


Remerciements à A.

Burkina Faso

Desclaux et M. Cette institution existe dans un grand nombre de sociétés à travers le monde ; au Burkina Faso, la plupart des groupes ethniques reconnaissent cette disposition dans leur droit coutu- mier Badini,sauf ceux régis par un droit islamique strict qui prohibe cette pratique. Épidémiologie, lévirat et sida Affirmer que la suppression du lévirat permettrait de limiter la progression de l'épidémie procède d'une erreur d'analyse.

rencontre francophone suisse

Il est incontestable que, si un homme décède du sida, la probabilité que son ou ses épouses aient été contaminées est grande. Dès lors, répartir ces femmes entre les frères du défunt expose ces derniers à un risque de contamination. Si les frères du défunt sont eux aussi polygames, ils peuvent à leur tour contaminer leurs autres épouses ; chacune d'elles pouvant alors mettre au monde des enfants femme cherche mari au burkina faso.

Le seul moyen d'éviter cette transmission en chaîne consiste à empêcher la contamination des frères du défunt femme cherche mari au burkina faso il est possible d'y parvenir en interrompant l'attribution des épouses de l'homme décédé à ses frères.

Stratégie de communication et stigmatisation des femmes : lévirat et sida au Burkina Faso

Ce raisonnement est parfaitement valide dans le cadre limité de la prévention de la diffusion de la maladie dans une famille. Elles peuvent, selon les circonstances, retourner s'installer dans leur famille d'origine cf. Mais, en milieu rural, si ces femmes sont encore jeunes, le remariage apparaît le plus souvent comme le seul avenir envisageable. Elles n'ont d'autre solution que de chercher ailleurs un autre conjoint, en ayant soin de masquer les raisons pour lesquelles elles ne se sont pas remariées dans la famille de leur précédent époux.

D'un point de vue épidémiologique, le réseau de diffusion est donc plus largement ouvert, il dépasse les limites d'une seule famille puisque les femmes sont remises dans le femme cherche mari au burkina faso des réseaux sexuels de la population générale. Au cas où elles doivent multiplier leurs rencontres avant de trouver une union stable, si elles sont séropositives, elles pourront contaminer un nombre de partenaires supérieur à ceux qui le seraient dans la famille à la suite du lévirat.

Si les partenaires successifs sont eux aussi polygames, ils pourront à leur tour contaminer leurs autres épouses, etc.

Burkina Faso - Rencontre gratuite Femme cherche homme

La diffusion du virus est donc arithmétiquement plus large que dans le cas d'une diffusion intrafamihale. La suppression du lévirat ne permettrait pas de mieux maîtriser la diffusion du virus ; bien plus, ses effets pourraient être contraires à ceux attendus, en favorisant la propagation de la maladie par l'élargissement des réseaux sexuels des femmes ainsi abandonnées. L'abandon du lévirat serait donc sans effet favorable sur la diffusion de l'épidémie.

En revanche, les messages recommandant, au nom du sida, la suppression de cette pratique, ne sont pas dénués d'effets pernicieux dans le domaine social.

femme cherche mari au burkina faso site rencontre international gratuit

L'évaluation des effets de tels messages nécessite préalablement une compréhension plus fine de ce qu'est le lévirat. Lévirat, mariage, famille et société chez les Mossi S'interroger sur la nature, les fonctions et les significations du lévirat oblige à le considérer parmi l'ensemble des pratiques matrimoniales en cours et par rapport aux normes et valeurs concernant la personne et la famille dans la société.

Les pratiques en vigueur, de nos jours, dans l'ethnie Mossi au Burkina Faso en fournissent un bon exemple 1. Il s'agit de mariage par don: Les relations entre les deux lignages s'intensifient à mesure que se rapproche le moment où le mariage sera réalisé. La mise en union aura lieu dans la dix-sept ou la dix-neuvième année de la jeune femme 5. Le lévirat Le mariage par lévirat est l'une des formes du mariage par don, prévue dans le droit coutumier.

femme divorcée cherche homme pour mariage maroc

Au décès du mari, la ou les épouses deviennent des pug-kôapa pluriel ; singulier pug-kôore: Passés les rituels funéraires d'inhumation femme cherche mari au burkina faso [mort amère] ou ku-maasre [mort fraîche, récente]les épouses du défunt vont continuer à vivre dans leurs habitations, dans la cour du défunt, jusqu'aux cérémonies de levée de deuil ku-maande pouvant avoir lieu une année plus tard ; cette durée est celle du deuil, période qui s'accompagne d'un interdit sexuel total.

Ce n'est qu'à l'issue de la cérémonie de levée de deuil que les décisions concernant le remariage des épouses seront prises. Cette expression ne fait référence à la ou aux veuves que de manière elliptique. Officiellement la décision est prise par ce conseil 6.

En fait, le plus souvent, il ne fait qu'entériner, en l'annonçant, une décision qui a été l'objet, d'une part, de discrètes tractations des prétendants envers les chefs de famille, et, d'autre part, femme cherche mari au burkina faso toutes aussi discrètes mais réelles demandes quant à l'inclination des femmes concernées.

Les différents lignages n'ont aucun intérêt à ce que les remariages se passent mal et soient sources de discorde. Il est probable que des décisions autoritaires puissent être parfois prises contre la volonté des personnes.

Cependant, nos informateurs et informatrices s'accordent pour reconnaître que, le plus souvent, le mariage est réalisé dans une direction choisie femme cherche mari au burkina faso approuvée par la femme.

Trouver un homme une femme

Les hommes pouvant prétendre à une épouse par la voie du lévirat sont les frères cadets du défunt frères utérins et frères classificatoires intralignagers 7et les fils du défunt fils utérins et fils classificatoires intralignagersà l'exception cependant des fils utérins de la veuve.

La composition du ménage et de l'unité domestique rencontre femme lanester 56 trouve ainsi inchangée.

Droit ou devoir? Pour la femme, le mariage par lévirat relève d'un droit plus que d'un devoir. Elle peut donc le refuser si elle a d'autres aspirations. Pour les membres du lignage du défunt, il s'agit d'un devoir dont ils ne peuvent se soustraire qu'en renvoyant l'épouse, ce qui a valeur de répudiation, donc de rupture des liens avec le lignage de la femme et nécessite un motif d'accusation.

Mais, comme le renvoi donne rarement lieu à de claires explications entre les familles, cela laisse libre cours à l'émergence de rumeurs et de médisances ; et lorsqu'il s'agit d'une veuve, c'est parfois le décès de son mari par cadeau rencontre 6 ans qui lui est imputé.

Dans les annéesLallemand notait que le lévirat paraissait bien accepté par les femmes du milieu rural: Liberté ou contrainte? Néanmoins, de quelle liberté ces femmes disposent-elles pour accepter ou refuser cette situation? Dans la société Mossi, comme dans la plupart des femme cherche mari au burkina faso patrilinéaires, les enfants d'une femme appartiennent à son mari. Si elle quitte sa belle-famille, elle n'aura pas le droit de les emmener, à l'exception de celui qu'elle allaite mais qu'elle femme cherche mari au burkina faso restituer une fois sevré.

Le pouvoir économique des femmes en milieu rural est très faible et aucun des biens matériels de son époux ne lui revient en héritage, l'ensemble étant partagé entre les frères et fils du défunt. Seul un remariage rapide peut lui permettre d'éviter l'opprobre. C'est à travers ces différents éléments, sommairement présentés, qu'il faut interpréter la on rencontre des personnes sur internet de choix laissée aux veuves pour leur remariage.

Dans le cadre du droit coutumier, le lévirat apparaît comme un dispositif de protection sociale des veuves ; certes, femme cherche mari au burkina faso détriment de leur liberté individuelle, mais il s'agit là d'une valeur qui femme cherche mari au burkina faso que peu de place dans la culture Mossi où, comme dans bien d'autres sociétés africaines, les aspirations individuelles restent toujours secondaires par rapport aux rencontres lussas du groupe Locoh, Enles pratiques matrimoniales sont régies par le Code des personnes et de la famille entré en application en Les pratiques matrimoniales contemporaines, et plus précisément les modalités de choix du conjoint n'ont fait l'objet d'aucune nouvelle étude quantitative depuis celle citée précédemment.

Les enquêtes récentes de l'Institut national de la statistique et de la démographie INSD n'apportent aucune information précise sur ce thème 8. Il existe une forte différence entre le milieu urbain et le milieu rural. En femme cherche homme 44 rural, la plupart des jeunes des deux sexes condamnent le mariage par don. L'autorité parentale demeure très forte, le refus de s'y soumettre est toujours considéré, par les jeunes eux- mêmes, comme une faute grave pour laquelle ils redoutent le bannissement et la malédiction proférée par les parents.

Seul les chrétiens femme cherche mari au burkina faso reconnaissent, pour leurs enfants, la liberté de choix du conjoint.

Menu principal

Une proportion importante des mariages par consentement mutuel se réalise encore souvent, comme par le passé, sous la forme d'enlèvement — avec le consentement de l'intéressée — ou d'évasion de la femme, deux modalités très proches, qui aboutissent chacune à l'exclusion des fautifs de la famille Le droit coutumier représente toujours la norme de référence pour la plupart des personnes, son fort enracinement explique la persistance contemporaine du lévirat qui est de pratique courante.

En milieu urbain, l'influence du modèle matrimonial occidental, la moindre contrainte sociale sur les personnes, l'accroissement du pouvoir de décision des femmes, concourent à l'érosion des formes de mariages traditionnels.

En dépit de la loi, que les associations féministes tentent de vulgariser auprès de la population et que les services sociaux essaient de mettre en application, les mariages par don et lévirat sont encore fréquents. Il est communément admis que le sida se transmet par voie sexuelle Aussi femme cherche mari au burkina faso considéré par les hommes comme une pug-bâanse supplémentaire pug: Le terme pug- bâanse désigne la catégorie nosologique qui regroupe l'ensemble des maladies transmises à l'occasion des relations sexuelles ces maladies ne se limitant pas à l'appareil génito-urinaire ; leur identification pouvant relever de la biomédecine gonococcie, syphilis, etc.

Cherche travail femme de m nage expression, construite à partir du radical pug femmedépasse la seule référence à l'acte sexuel ; femme cherche mari au burkina faso s'agit d'une rencontres femme limoges précise des femmes en tant que responsables de la transmission, même s'il est bien connu qu'un homme malade peut contaminer une femme saine.

L'attribution de cette responsabilité aux femmes n'est pas nouvelle. Au sexe féminin sont assignées les qualités humide, sale, impur, femme cherche mari au burkina faso la propriété d'annihiler le pouvoir de toutes les préparations magiques protectrices tiim que peuvent effectuer les hommes. Une histoire naturelle du sida différente selon les sexes commence à émerger dans les discours populaires.

Le sida ne se développerait pas de la même manière chez les hommes et chez les femmes ; les premiers seraient plus sensibles à la maladie, ils ne survivraient pas longtemps à la 6 96 BERNARD TAVERNE contamination, tandis que les femmes, apparemment plus résistantes, vivraient longtemps sans signe extérieur de leur mal ; elles seraient donc susceptibles de cacher leur femme cherche mari au burkina faso volontairement ou non et de contaminer les hommes Les femmes et les messages d'information sur le sida Au Burkina Faso, jusqu'à présent, les messages d'information contre le sida se réfèrent, hormis le lévirat, à cinq thèmes principaux: Les trois premiers thèmes font directement référence à des valeurs morales ; d'une manière générale les messages d'information en appellent plus à la rigueur morale des personnes qu'aux informations techniques Le discours de mise en garde à l'égard des prostituées est de loin le plus fréquent.

Or, les messages de mise en garde à l'égard des prostituées sont de fait destinés aux hommes ; ces messages désignent explicitement les femmes.

  • All rights reserved Any question?
  • Les Amis de Colette

La suspicion des uns envers les autres se trouve donc réactivée. Hommes et femmes, tant qu'ils sont en bonne santé, s'accommodent fort bien de ce schéma qui permet à chacun de rejeter la responsabilité de l'origine du mal sur l'autre La situation est plus dramatique en cas de maladie.

Enen milieu rural mossi, suspecter une personne d'avoir le sida a valeur d'accusation sur sa conduite passée.

Combattre le lévirat au nom du sida La culpabilité des femmes La mise en garde contre le lévirat ne diffère pas fondamentalement de celle contre la prostitution. Il s'agit encore d'une mise en garde des hommes à l'égard des femmes ; elle renforce le stéréotype discriminatoire qui consiste à affirmer que les femmes sont les principales vectrices de la maladie De Bruyn, Plusieurs rumeurs de contamination en série circulent dans la population.

Femme cherche mari au burkina faso s'agit de récits soit de lévirat en milieu rural, soit de remariage volontaire en milieu urbain. La trame de ces récits est toujours identique: Ces récits sont rapportés comme preuve du caractère éminemment dangereux du lévirat, ou comme illustration de l'inconscience des individus face à la maladie.

Le rôle de la femme vec- trice n'est jamais mis en doute puisque c'est précisément l'argument principal de l'histoire. Le fait que l'homme ait pu être contaminé antérieurement à son union avec la veuve n'est jamais évoqué, alors que la soudaineté de son décès par rapport à la nouvelle union pourrait le laisser penser.

La femme n'est jamais femme cherche mari au burkina faso mais toujours coupable.

femme cherche mari au burkina faso site de rencontre latino en france

Un consensus s'est rapidement établi sur le principe de ne plus prendre pour épouse les femmes d'un homme dont on suspecte qu'il soit décédé du sida: Discrètement, les situations dans lesquelles des femmes sont écartées du lévirat et éconduites de la famille commencent à se multiplier. Le décès d'un homme suspecté d'avoir le sida survient en général au terme d'une maladie longue et pénible pour le malade et ses proches ; ce dénouement est même attendu comme un soulagement une fois le diagnostic de sida évoqué ; le cadavre est rapidement enterré, tout comme l'histoire du défunt qui semble être chassée des mémoires.

Le plus souvent, il apparaît que la décision quant au devenir de l'épouse du défunt est prise rapidement, sans en appeler à une réunion des chefs de famille, comme si l'accord entre les membres du lignage était déjà acquis: Nous avons eu connaissance de quelques consultations, dans des centres médicaux ruraux mais aussi urbainsoù des membres de la famille du défunt avaient amené une veuve afin qu'une sérologie lui soit pratiquée 20!

Quel sera le devenir d'une femme lorsque sa séropositivité sera confirmée par un laboratoire et annoncée aux membres de la famille de son défunt mari? Femme cherche mari au burkina faso renvoyée de la famille de son mari est une situation d'une très grande gravité. La personne chassée est considérée n'avoir jamais existé, plus aucune aide ne peut lui être accordée par des membres de son lignage ; elle n'a plus le droit femme cherche mari au burkina faso revenir sur le territoire du lignage sous peine femme cherche mari au burkina faso mort.

Femme cherche mari au burkina faso une femme est chassée abusivement du lignage de son mari, et qu'elle peut en apporter la preuve aux membres de son propre lignage, ces derniers pourront l'accueillir. Mais si elle est reconnue coupable par les membres de son propre lignage, eux aussi sont en droit de la chasser. Le bannissement est une condamnation à mort sociale. Il s'avère presque impossible d'évoquer dans une famille le devenir d'une femme exclue. Au mieux est indiquée la direction du village vers lequel elle est partie ; jamais aucune préoccupation quant à son avenir n'est exprimée ; le rejet familial est total.

Le désengagement des familles À côté des messages visant à informer la population sur les modes de transmission et de prévention, l'accent est mis de manière de plus en plus fréquente sur la nécessité du maintien des malades dans leur famille afin qu'ils puissent y trouver réconfort moral et soutien matériel. La prise en charge des malades par l'État est soit extrêmement réduite, soit inexistante dans beaucoup de pays tels que le Burkina Faso.

Les services sociaux, accessibles uniquement en ville, ne peuvent subvenir aux besoins de toutes les personnes malades ; il n'y a pas d'autre voie que le recours à la solidarité familiale. Les malades qui en sont exclus ne peuvent disposer au mieux que d'un lit pour mourir.

site de rencontre anonyme sans inscription rencontre femme asiatique vivant en belgique

Militer pour une suppression du lévirat, au nom du sida, est en totale contradiction avec les messages en appelant à femme cherche mari au burkina faso solidarité familiale tels: Refuser le droit au lévirat c'est accepter implicitement, si ce n'est promouvoir, l'exclusion d'une femme par la famille de son mari sous prétexte qu'elle puisse être malade.

Cela revient à définir des limites à la prise en charge familiale et à déresponsabiliser les familles sur leurs devoirs envers certains de leurs membres. Seuls deux aspects du lévirat sont retenus à travers une description volontairement simplifiée de l'institution: Le lévirat caricaturé est érigé en symbole de l'oppression des femmes parce qu'il touche aux deux aspects emblématiques de la liberté individuelle telle que l'a définie la pensée occidentale: Face à la menace du sida, la famille est femme cherche mari au burkina faso comme une entité fragile, le symbole de l'innocence originelle, rencontre objat berceau des générations qu'il convient de protéger.

La diffusion intrafamiliale du sida est toujours décrite selon un scénario catastrophiste au terme duquel la famille serait totalement décimée: Le drame des familles semble attirer plus de compassion que celui des personnes malades qui en font partie. Le lévirat jouerait le rôle du cheval de Troie dans la bonne moralité familiale ; la diffusion de la maladie n'est plus attribuée au comportement moralement condamnable d'une personne mais au seul respect désormais anachronique et dangereux d'une loi ancestrale.

Que la protection de la famille passe par l'exclusion d'une ou plusieurs personnes et que celles-ci puissent éventuellement transmettre la maladie en direction d'une autre famille ne soulèvent ni protestation ni compassion. En dernière instance, on doit s'interroger sur la finalité et sur l'opportunité d'associer lévirat et sida.

La lutte contre le lévirat a trouvé une nouvelle légitimation depuis qu'elle est considérée comme une lutte contre le sida.

Elle est sortie du domaine du droit de la personne pour entrer dans celui de la santé. Mais elle apparaît maintenant moins comme une contestation de l'ordre social que comme une désignation des femmes en tant que responsables de la transmission de la maladie. Un consensus paradoxal est en train d'émerger:

  • Site de rencontre chechen
  • Image satellite du Burkina Faso.
  • Site de rencontre policier
  • Беккер понимал, что через несколько секунд его застрелят или собьют, и смотрел вперед, пытаясь найти какую-нибудь лазейку, но шоссе с обеих сторон обрамляли крутые, покрытые гравием склоны.

  • Burkina Faso — Wikipédia